Treuzell - actes de la conférence dansée

12,00 € 12.0 EUR

12,00 €

Ajouter au panier


Les prix affichés sont TTC.

Auto-édition de la Confédération Kendalc’h - 110 pages, 149 illustrations - 100 exemplaires seulement !

Un ouvrage de référence à commander auprès de Carole au 02 97 53 31 35 ou sur confederation@kendalch.com ou à venir chercher au local de Kendalc'h, 12 rue Nationale à Elven.

Préambule

Le 26 novembre 2011, une conférence dansée Treuzell (Passerelles) s’est tenue à l’Espace Glenmor à Carhaix à l’initiative de la Confédération Kendalc’h, dans le cadre de son soixantième anniversaire. Pour tenter de répondre aux interrogations soulevées par le processus de création artistique dans l’univers des danses traditionnelles, nous avons fait appel à plusieurs spécialistes de Kendalc’h et avons souhaité ouvrir ce colloque à toute personne intéressée par cet aspect de la danse. Si, à l’origine, la Confédération Kendalc’h, qui signifie « maintenir », s’est attachée à transmettre le patrimoine, elle a toujours su s’ouvrir aux attentes des danseurs en proposant différents espaces de réflexion, d’exploration, de formation et de création. La seconde moitié du XXème siècle a vu apparaître de nouvelles formes d’expression artistique, du fait du métissage implicite dû aux mouvements des populations, du brassage des idées et des nouveaux modes de communication. Dans ce contexte en mutation, des groupes de danseurs ont eu une nouvelle approche de la danse bretonne. Le trophée Faltaziañ (imaginer) en témoigne par exemple depuis 2007. Véritable tremplin vers l’innovation, ce temps de rencontre invite chaque année des danseurs traditionnels à s’essayer à la création chorégraphique mais aussi des danseurs d’autres esthétiques dansées à s’investir dans la culture bretonne. Au vu des différentes directions empruntées par ces groupes, Kendalc’h a voulu poser les bases d’une réflexion collective au carrefour de l’enracinement et de l’ouverture culturelle, de la tradition et de la création scénique. Tout le monde s’accordant sur l’importance des connaissances du patrimoine culturel en amont de toute démarche créatrice, la première partie de Treuzell a été consacrée à un exposé historique reprenant l’ancrage culturel des danses à partir des sources les plus anciennes jusqu’aux récentes évolutions du siècle dernier. Le processus de création artistique a été débattu dans la seconde partie autour de quatre questions fondamentales : le poétique, le sens, l’artistique et le culturel. La conception de la conférence dansée prévoyait une alternance entre exposés et démonstrations facilitant les échanges avec le public. L’après-midi, deux ateliers ont permis aux participants de s’exprimer sur la création artistique et sur la visibilité culturelle. Un spectacle présentant la diversité d’expression, de la forme traditionnelle à la forme la plus innovante, a clôturé cette journée. Les actes de ce colloque sont mémoire des réflexions menées tout au long de cette journée. Nous espérons que leur diffusion au plus grand nombre soit une continuité naturelle de Treuzell.

Yvette Peaudecerf et Soaz Jolivet

Sommaire

  • Préambule

  • Introduction

  • Discours de lancement

  • Eléments d’histoire

  • Pourquoi lancer une réflexion sur la création artistique en danse bretonne ?

Première partie : Exposé historique

  • L’ancrage culturel : forces, sens et spécificités de la danse bretonne

  • Les sources les plus anciennes

  • L’évolution au XXème siècle

  • Les diverses influences

  • Que se passe-t-il dans les autres cultures ?

Deuxième partie : Le processus de création

  1. La question du sens
    Proposition de carte d’identité de la danse bretonne

  2. La question artistique
    Introduction
    Déclinaison des perspectives, expériences et partis pris
    Expérimentation autour de la Gavotte
    De Koeff puis Korriganed Pañvrid
    Revival
    Mickaël Phelippeau et Avel-Dro Gwiseny
    Eostiged ar Stangala

  3. La question du poétique
    La place de l’émotionnel
    Justesse du mouvement

  4. La question culturelle
    Clôture de la matinée

Troisième partie : La formation du danseur

  • Introduction

  • La relation musique-mouvement au sein même de l’apprentissage des danses

  • Les connaissances culturelles

  • La complémentarité des autres esthétiques

Quatrième partie : Les ateliers

  • Le spectacle : conceptualisation et techniques

  • La visibilité dans le champ culturel

Cinquième partie : Conclusions de la journée

Sixième partie : Spectacle de Treuzell

  • De la tradition dansée à la création artistique, des films de collectage aux diverses explorations contemporaines

  • Brug ar Menez - Danses du Poher-Fisel-Dardoup

  • Festerion ar Brug - 1947, bal à Hanvec

  • Josias Torres-Galindo - Gortoz A Ran

  • Revival - Déclinaison dansée autour du laridé & de l’aéroplane

  • Collectif Ar Famiji - Un deiz a-dreist an deizioù arall...

  • Mickaël Phelippeau et Avel Dro Gwiseny

  • Eostiged ar Stangala - Me EoLe

  • Le Labo breton

  • Le groupe expérimental sur la gavotte

  • Remerciements